Les différents types d’encre

Les différents types d’encre

2019-01-24 0 Par JOEL

Depuis des milliers d’années, l’Homme cherchait à maitriser l’art de fabrication des encres. La première encre fabriquée est l’encre de Chine, il y a plus de 4 000 ans.

Aujourd’hui encore, l’encre est indispensable dans tous les domaines. Que contiennent-elles ? Quels sont des différents types d’encre ? Pour quelles utilisations ? Réponses à travers cet article !

  • Par quoi est caractérisée une encre ?

Chaque encre est caractérisée par ses propriété physico-chimique. Chaque encre est unique puisqu’elle renferme différents types de constituants à des pourcentages différents qui dépendent principalement des domaines d’application. Les encres sont aussi caractérisées par leur solidité/fluidité, résistance à l’eau, temps et procédés de séchage.

  • En ce qui concerne la composition de l’encre

L’encre est constituée de 3 principaux ingrédients : La matière colorante, aussi appelée pigment, le véhicule et les additifs. Cette composition change d’une encre à une autre en fonction de sa teinte et de son domaine d’application.

  • La matière colorante : Une encre est composée à 20% de matière colorante. Il s’agit des pigments très fins et en suspension dans la phase fluide de l’encre.
  • Le véhicule : Le véhicule est la phase fluide de l’encre. Il représente 75% de sa composition. Le véhicule est souvent un mélange de plusieurs produits chimiques comme les polymères et les diluants. Il est indispensable puisqu’il assure le transport et la fixation de la matière colorante sur le support. Le mode de séchage d’une encre dépend principalement de la nature de véhicule et non pas de la matière colorante.
  • Les additifs : Les additifs représentent entre 5 et 10 % de la composition totale d’une encre. Les additifs permettent d’améliorer les caractéristiques de la phase fluide. Ils sont généralement d’origine synthétique, animales ou végétales.
  • Mais quels sont les différents types d’encre ?

Les encres servent aujourd’hui à marquer plusieurs types de supports (papier, bois, textiles, métaux…). Nous nous intéressons dans cet article aux encres utilisées dans l’imprimerie !

Les encres utilisées dans l’imprimerie se déclinent aujourd’hui sous 4 grandes familles : Les encre pour impression offset, les encres à solvants, les encres pour procédé jet d’encre et les encres à l’eau.

  • Les encres pour impression offset 

Ces encres sont caractérisées par leur consistance. On les retrouve sous forme visqueuse ou pâteuse. Ces encres sont moins liquides que celles utilisées dans la sérigraphie ou dans l’héliogravure. Les encres pour impression offset sont choisies en fonction de la nature du support.

  • Les encres à solvants

Avec leur faible viscosité, ces encres sont les plus utilisées en héliographie. Elles sont caractérisées par leur temps de séchage assez court (séchage par évaporation dans un four à air chaud).

  • Les encres pour procédé jet d’encre

Vous avez sûrement entendu parler de l’impression à jet d’encre !  Les encres pour procédé jet d’encre doivent être d’excellente qualité pour éviter de boucher les buses d’injection.

  • Les encres aux solutions aqueuses

Les encres à l’eau sont les meilleures alternatives aux encres qui renferment des produits pétrochimiques. Ces encres permettent de résoudre les soucis environnementaux tout en réduisant les coûts de fabrication. Les encres à l’eau, disponibles aujourd’hui sur le marché, sont composées de 40 à 70% d’eau. Ces encres sont encore en phase de développement et d’amélioration.

L’objectif de développement des encres consiste à réduire la quantité des solvants à base de pétrole et qui sont utilisés par les industries dans le but d’accélérer le séchage.

L’utilisation des encres à base d’eau et des encres recyclables/biodégradables est la garantie de :

  • Une réduction de la quantité consommée d’encre
  • Une réduction de la consommation de papier
  • Des meilleures conditions de vie dans un environnement sain.

Bref, le monde des encres est un univers vaste ou de nombreux types sont présents. Certaines encres sont extrêmement utilisées tandis que d’autres restent peu demandées. Pour réduire les impacts des encres sur l’environnement, les chercheurs essayent de limiter la quantité des métaux lourds comme le zinc et le cuivre, que l’on trouve dans les pigments.